Comprendre les termes liés à la rénovation

Quelques définitions

Qu’est-ce que la performance, le rendement ?

Le rendement énergétique d’un appareil de chauffage est le rapport entre la quantité d’énergie restituée (chaleur dégagée) et la quantité d’énergie consommée. Plus le rendement est élevé et mieux l’installation optimise l’utilisation du combustible.

LABEL HPE rénovation

Le label « haute performance énergétique rénovation » s’applique uniquement aux bâtiments achevés après le 1er janvier 1948.

Le label « Haute performance énergétique rénovation » sanctionne la démarche volontaire de maîtres d’ouvrage désireux de réaliser une opération de rénovation performante du point de vue énergétique.

Il atteste que le bâtiment respecte un niveau de performance énergétique élevé ainsi qu’un niveau minimal de confort en été, vérifiés grâce à des modalités de contrôle définies par le texte.

Un label « Haute performance énergétique rénovation » est aussi un mode de preuve permettant de justifier d’un niveau de consommation d’énergie, qui peut notamment être utilisé pour obtenir des aides comme l’éco-prêt à taux zéro. 

Le label est délivré dans le cadre d’une certification portant également sur la qualité globale du bâtiment, par des organismes certificateurs privés ayant passé une convention spéciale avec le ministère en charge de la construction, qui les autorise à délivrer ce label.

RT 2012

La norme RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne, tout en suscitant :

  • une évolution technologique et industrielle significative pour toutes les filières du bâti et des équipements,
  • un très bon niveau de qualité énergétique du bâti, indépendamment du choix de système énergétique,
  • un équilibre technique et économique entre les énergies utilisées pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire.

 Les exigences de résultats imposées par la RT2012 sont de trois types : 

  • l'efficacité énergétique du bâti. L'exigence d'efficacité énergétique minimale du bâti est définie par le coefficient «Bbiomax» (besoins bioclimatiques du bâti). Cette exigence impose une limitation simultanée du besoin en énergie (chauffage, refroidissement et éclairage), imposant ainsi son optimisation indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre,
  • la consommation énergétique du bâtiment. L'exigence de consommation conventionnelle maximale d'énergie primaire se traduit par le coefficient « Cepmax », portant sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d'éclairage, de production d'eau chaude sanitaire et d'auxiliaires (pompes et ventilateurs),
  • le confort d'été dans les bâtiments non climatisés. La RT 2012 définit des catégories de bâtiments dans lesquels il est possible d'assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système actif de refroidissement.

Certificats d’Economie d’Energie (CEE)

Il s'agit d'aides financières pour les propriétaires qui réalisent des travaux de rénovation énergétique (logement principal, secondaire ou en location). Elles sont versées, par de nombreux industriels qui commercialisent des produits ou matériels qui permettent de réduire la consommation d’énergie, sous forme de chèque, carte cadeau, points fidélité, ….

Les conditions à remplir sont très strictes: 

  • ces primes concernent exclusivement le propriétaires de logements qui réalisent des travaux de rénovation énergétique (logement principal, secondaire ou en location),
  • les travaux doivent être réalisés par une entreprise qualifiée et certifiée,
  • pour la pose de matériels efficaces,
  • après inscription auprès d'un programme avant le début des travaux