Conseils déco AC 2.0

Les vérandas

Plus qu’une véranda, une extension d’habitat pour agrandir la maison

Il y a une cinquantaine d’années, la véranda était une pièce transitoire entre la maison et l’extérieur. Aujourd’hui, elle devient une pièce à part entière, un lieu agréable et confortable à vivre, au design mariant qualité architecturale, performances thermiques et confort d’utilisation.

Les avantages de la véranda

Actuellement, nous observons de grands progrès concernant les parois en verre et la maîtrise des structures qui permet à la véranda de connaître un véritable renouveau. Aujourd’hui, il est possible de concevoir des vérandas dans tous les styles : du look atelier à un style rococo assumé tout est possible. Véritable exploit, la véranda réussit à associer une importante surface vitrée à une structure de plus en plus légère, tout en contrôlant la température intérieure.

Elle permet d’augmenter le confort au sein de l’habitat ainsi que la valeur immobilière de la maison. Lieu de vie supplémentaire, espace, luminosité, design, confort et patrimoine sont les principaux atouts de la véranda. Un nouveau charme incontestable en harmonie avec vos extérieurs pour profiter du jardin et de la nature.

L’esthétisme

Afin de renforcer la beauté de votre maison, il est judicieux de choisir les bons matériaux à associer entre eux ainsi que leur place. C’est le cas des vérandas en bois, dont l’essence est noble malgré l’entretien régulier qu’il exige.

Elle donne à votre habitat, un style qui présume le bon vivre qu’il fait dans votre véranda… Pour 90% d’entre elles, c’est l’aluminium qui est choisi. Ce matériau est l’un des seuls qui résiste au temps et aux intempéries. Il garantit une isolation maximale et réduit les ponts thermiques à chaque liaison. Pour avoir une multitude de choix dans les couleurs, il est conseillé de privilégie l’aluminium.

Dans l’ensemble, la véranda est une pièce à vivre agréable, particulièrement grâce aux progrès du confort thermique. L’objectif est d’optimiser l’isolation, de préserver les apports de chaleur et de lumière naturelle.

verandaac2.0
verandaac2.0

De l’espace en plus

Si la superficie de votre véranda est inférieure à 20m², elle ne nécessite pas de permis de construire. Ce qui constitue un atout majeur puisque vous pouvez donc agrandir votre maison et bénéficier de plus de place à moindre coût. Cela représente également un gain de temps puisque les démarches sont plus rapides que lorsque l'on projette de construire une nouvelle pièce.

De la lumière en plus

Un autre avantage d’une véranda est qu’elle permet de bénéficier d’une pièce éclairée, elle donne aussi aux pièces attenantes une plus grande luminosité. Ce type de paramètre est à prendre en compte dans le choix de l’emplacement de la véranda, afin que cette luminosité accrue profite à une superficie maximum du reste de votre maison.

Optimiser l’espace avec une véranda en appui

Une véranda intégrée à une façade ou à un angle qui n’est pas bâti est une véranda en appui d’angle. Elle permet de créer des ouvertures pour rejoindre la véranda à une des pièces adjacentes. L’avantage est que l’on créer une pièce totalement nouvelle, bâtie sur un espace que votre maison n’occupait pas auparavant. Elle oblige, cependant, à creuser des fondations importantes pour garantir la stabilité du sol. Il faut également penser à la manière dont la véranda va s’intégrer à l’angle de la maison : il est évident que votre véranda sera personnalisée et non préconçue.


verandaac2.0

Avec une véranda encastrée ou semi encastrée

L’implantation de la véranda par rapport à la maison est un point essentiel. Il faut toutefois penser à l’orientation vers le sud, pour tirer profit des rayons du soleil.

Le principe d’une véranda encastrée est qu’elle soit directement intégrée à une pièce de la maison et d’occuper partiellement l’espace d’une de ces pièces. Pour cela, elle nécessite l’ouverture de la cloison et éventuellement du toit. En revanche, on ne touche pas aux fondations du sol. Vous l’aurez compris, la véranda encastrée ne permet pas de gagner de d’espace, mais elle ouvre la pièce principale de vie de votre maison. L’avantage est donc le gain d’impression d’espace et de lumière. Avec ce type de véranda, vos pièces attenantes bénéficieront d’une plus grande clarté. Cette solution est judicieuse dans les cas où la construction d’une nouvelle pièce n’est pas envisageable et est optimale pour stocker de la chaleur.

Il existe également une solution intermédiaire aux deux précédentes : la véranda semi-encastrée. Elle permet d’ouvrir une des pièces, pour y intégrer partiellement la véranda qui déborde sur une zone encore non construite de votre propriété. Ce type de véranda allie donc les avantages des deux solutions (gain d’espace et de clarté). Néanmoins, l’inconvénient principal est qu’elle nécessite plus de travaux, au niveau des fondations au sol mais également au niveau des cloisons et ouvertures à créer. Au niveau esthétique, il faut s’assurer que les châssis de la partie « extérieure » de la véranda s’intègrent d’une manière satisfaisante avec le reste de la façade.

Sas d’entrée

Les différents avantages que procure la création d’un sas d’entrée attirent de plus en plus les propriétaires. En effet, il permet d’agrandir une entrée, de construire une pré-entrée mais aussi d’isoler la maison. Un sas permet également d’éviter les pertes d’énergies liées à l’ouverture fréquente de la porte d’entrée et de stocker la chaleur due au rayonnement solaire.

Abri de piscine

Le fait d’équiper sa véranda d’une piscine présente de multiples avantages. Si l’isolation est optimale, la piscine sera naturellement chauffée grâce à la chaleur de la maison. De plus, certains modèles ont la possibilité de s’ouvrir sur les côtés, ce qui permet de se rapprocher du jardin d’été.

Il est impératif d’installer un déshumidificateur d’air dans la véranda afin de lutter contre l’humidité. Afin d’optimiser au mieux cette pièce, il est important que la structure soit bien isolée au niveau du bruit.

verandaac2.0
verandaac2.0

Permis de construire ou pas ?

Concernant les délais d’installation d’une véranda cela varie entre 3 à 6 mois, mais ces derniers peuvent fluctuer selon le fabricant et l’aménagement. Il faut donc en tenir compte lors de la conception pour profiter de sa véranda à la date souhaitée.

Avant le lancement du projet, il peut être utile de prendre le temps de visiter différents showrooms chez plusieurs fabricants. Cela vous permettra d’avoir une idée précise de votre future véranda, de son style, des matériaux et aménagements voulus. Vous pouvez également vous renseigner sur les délais de livraison en amont du projet afin de commander votre produit dans les temps voulus.

A propos des autorisations, elles dépendent de la superficie de la véranda que vous projetez de construire chez vous et sont à demander auprès des autorités compétentes.

Moins de 20m² : autorisation de travaux

Une véranda dont la superficie est inférieure à 20m² ne nécessite pas de permis de construire. En revanche, vous devez obtenir une autorisation de travaux. Pour en faire la demande, il vous suffit de remplir le formulaire spécifique et y adjoindre des plans de situation du terrain et de la véranda que vous comptez construire, ainsi que des photos de la façade sur laquelle la véranda se tiendra.

20m² et plus : permis de construire

Une véranda de 20m² ou plus nécessite un permis de construire. La demande doit être faite par le maître d’ouvrage, et si la superficie dépasse les 170m², le dossier doit être adressé par un architecte.

Vérifiez donc d’avoir la bonne autorisation avant de commencer tout travaux, au risque de devoir ajouter au devis une amende exorbitante…